fbpx
Accueil Colloque sur la présence masculine en éducation à l’enfance

Colloque sur la présence masculine en éducation à l’enfance

Conférence Développement Programmes d'études

Partager

Retour sur le colloque sur la présence masculine et les stéréotypes de genre en éducation à l’enfance

Le 20 avril 2024, le département de Techniques d’éducation à l’enfance (TÉE) du Cégep de l’Outaouais a organisé un colloque captivant sur la présence masculine et les stéréotypes de genre en éducation à l’enfance. Cet événement, qui a réuni une soixantaine de participant(e)s incluant étudiant(e)s, professeur(e)s de TÉE, éducateur(-trice)s, gestionnaires de services éducatifs à l’enfance et représentant(e)s d’organismes communautaires, a permis d’aborder des sujets cruciaux et d’échanger des expériences enrichissantes.

Des conférences et ateliers organisés lors du colloque ont été des moments forts de la journée, offrant des perspectives variées et des outils concrets pour encourager la mixité en éducation à l’enfance. Parmi ces ateliers, “Composer avec des valeurs familiales diverses et des familles issues de l’immigration” fut présenté par les enseignant(e)s en Techniques d’éducation à l’enfance, Roxane Farah du Cégep de Valleyfield et Alain St-Pierre du Collège Montmorency. Soulignons que cette présentation fut marquée par des espaces de discussions favorisant les échanges sur la présence des hommes dans les milieux éducatifs et les perspectives gagnantes.

Des étudiant(e)s du Cégep de Valleyfield ont eu aussi la chance de participer activement à ce colloque, aux côtés de leurs homologues des autres cégeps et des professionnel(le)s du secteur, et toutes et tous ont pu partager leurs expériences, leurs réflexions et leurs connaissances sur la thématique.

Voici ce que nos étudiant(e)s en ont pensé :

Simon : Lors du colloque, j’ai réalisé que beaucoup d’hommes se sentent encore en quête de confiance dans le domaine de l’éducation à l’enfance, et que la communication entre collègues et autres professionnel(le)s est essentielle pour instaurer cette confiance et favoriser une mixité saine. J’ai eu l’opportunité de partager mon propre parcours, mettant en lumière les défis rencontrés en tant qu’homme dans ce domaine. Mon coup de cœur a été d’entendre l’histoire d’Éric, qui a vécu des expériences similaires aux miennes et qui a également été confronté à des préjugés liés à son genre.

Maude : Je me suis rendu compte de l’importance des hommes dans les environnements enfantins, car leur présence offre une perspective unique, encourageant l’exploration et la prise de risques mesurés, mais que malheureusement les préjugés et les attentes sociales découragent souvent leur participation. Mon propre vécu à l’école primaire a illustré cette disparité de traitement entre les sexes, mais heureusement que des espaces comme ce colloque offrent un lieu de partage et d’apprentissage sans jugement, permettant à chacun(e) de contribuer à une vision plus inclusive de l’éducation à l’enfance.

Valérie : Lors de l’atelier avec Éric Denis, j’ai réalisé que les stéréotypes de genre affectent aussi les enfants, et qu’en conséquence, sensibiliser les parents est tout aussi crucial que sensibiliser le personnel éducatif. La conférence de Stéphane Coux m’a également profondément marquée, car elle a démontré l’ampleur des problèmes qui touchent même la France.

Hugo : Les anecdotes partagées sur les défis des hommes éducateurs m’ont réconforté, montrant que nos expériences se rejoignent que ce soit dans l’acceptation ou le rejet de la présence masculine dans les services de garde. Pendant notre atelier, j’ai aussi réalisé l’importance de mieux intégrer les hommes dans la publicité et le milieu professionnel.

Dans un contexte où la diversité et l’inclusion sont essentielles, la présence masculine dans le domaine de l’éducation à l’enfance est cruciale., et nous sommes fier(-ère)s que les réflexions et l’engagement de nos étudiant(e)s puissent contribuer à faire avancer les discussions sur la mixité et les stéréotypes de genre dans ce domaine.

Ce colloque a été une occasion précieuse de formation et de sensibilisation pour nos étudiant(e)s et remercions chaleureusement notre enseignante, madame Roxane Farah, pour sa contribution!

S’inscrire à l’infolettre

Quels contenus souhaitez-vous recevoir ?